Retour sur le Sommet Global pour mettre fin aux violences sexuelles en milieux de conflits

Rertour sur le Sommet Global pour mettre fin aux violences sexuelles en milieux de conflits

Le gouvernement britannique a organisé du 10 au 13 juin 2014 un sommet global pour mettre fin aux violences sexuelles en milieux de conflits. Plusieurs activités ont été organisées pour assurer la réussite du sommet, avec une participation de plus de 150 États, dont la RDC.

Notons qu’un accent particulier a été mis sur deux pays la SOMALIE et la RDC à cause de la situation des violences que connaissent ces États.

Le sommet fut organisé par le Gouvernement Britannique représenté par le Secrétaire aux Affaires Etrangère Mr William HAGUE et l’actrice Angelina JOLIE l’envoyée spéciale des Nations Unies par le UNHCR, tous les deux co-fondateurs de l’Initiative pour la Prévention des Violences Sexuelles (PSVI).

Il y a eu également la présence remarquable des hautes personnalités à travers le monde dont les ETATS sont engagés dans la lutte contre les violences sexuelles et la lutte contre l’impunité de ce crime :

  • Madame BANGURA, représentante spéciale du SG des NU,
  • Monsieur John KERRY, Secrétaire d’État des USA,
  • Son Excellence Madame NAKOSAZANA de l’Union Africaine,
  • Son Excellence Madame la Ministre de l’UE des Affaires Étrangères, Paix et Sécurité,
  • Madame LEYMAH GBOWE prix Nobel de la Paix de la Libéria 2011,
  • Les chefs des Gouvernements et des Ministres des ETATS participants.

Le sommet a accueilli 2000 personnes de différents horizons y étaient présentes dont 200 venus de la RDC.

1. OBJECTIF DU SOMMET

Les différents programmes du sommet ont été  organisés de manière à mettre ensemble les Gouvernements, la société civile, les militaires, les journalistes et les pouvoirs judiciaires à travers le monde afin de discuter de la problématique  des violences sexuelles en milieu de conflit, de rencontrer et d’échanger avec les personnes qui vivent et qui travaillent dans un contexte de conflit.

L’Objectif de ce sommet était d’organiser une rencontre comme jamais auparavant et qui réunissait différentes catégories d’acteurs impliqués dans la lutte contre les violences sexuelles. Ouvert au public, le sommet permet d’échanger de soutenir les stratégies et les lois pour mettre fin aux violences sexuelles.  Ceci  afin de changer les attitudes, les lois et d’enlever la stigmatisation sur les survivantes en leurs procurant de la prise en charge et de la protection nécessaire. Les organisateurs du Sommet sont conscients que les Gouvernements ne peuvent pas y arriver seul mais avec un soutien de la population, un engagement et la pression de tous les acteurs impliqués, il y aura surement du succès.

2.  LES ACTIVITES DU SOMMET

Jour d’Expert : le 11 Juin
Jour pour les Ministres et les Gouvernements : le 12 Juin
Jour de la plénière et de Clôture : le 13 Juin
Marketplace : Interactive Exhibitions, Market Place et Galery (tous les jours).

II. PARTICIPATION DE LA SOFEPADI

1. Projet

SOFEPADI a présenté  sa demande de financement au Forein Commonwealth Office (FCO) pour un projet qui lui permettra de participer activement au sommet. Le titre de projet « les violences sexuelles, de l’acte à la condamnation » est une initiative de SOFEPADI pour montrer au public le cycle global de la prise en charge des victimes des violences sexuelles conformément à la mission de la SOFEPADI.

Aussi d’exposer et de vendre les articles produits par les bénéficiaires  de la SOFEPADI dans les différents centres d’apprentissage de métier : les habits cousus en  tissus pagnes Africain, les paniers  et autres objets de la décoration traditionnelle fabriqué en vannerie, et autres objets fabriquées en matériels locaux.

Le projet avait prévu d’organiser un Panel sur le même thème que le titre du projet, de tenir un marketplace pour exposer et vendre les produits de ses bénéficiaires et de rencontrer, échanger et vendre l’image de SOFEPADI dans toutes autres réunions qui se tenaient au sommet.

Le panel a eu lieu le 11 Juin dans la salle 6 avec les participants venus de partout pour comprendre les non-dits sur la question de violences sexuelles en RDC.

Nous avons noté de manière particulière la présence de la Ministre Congolaise du Genre famille et enfant Son Excellemment Madame INAGOSI, et Son Excellence Madame DIANE CORNER, Ambassadeur de UK en RDC.

Les bailleurs de la SOFEPADI étaient présents au Panel, notamment la Fondation OAK représentée  par madame FLORENCE TERCIER la directrice au programme et son Assistante Madame KATHARINA  SAMARA.

La fondation Sigrid Rausing Trust représentée par Madame SHEETAL PATEL et  la Directrice Exécutive des Nobel Women’s Initiative.

L’audience était composée également des journalistes, des Femmes Congolaises de la Diaspora et autres personnes intéressées  par la question de la RDC.

Les Panelistes étaient :
Mme Julienne LUSENGE : Présidente du CA de la SOFEPADI et Directrice du FFC
Mme Léonie WANGIVIRWA : survivante de violences sexuelles et présidente du noyau des victimes initié par SOFEPADI
Docteur Claudine MURIVI : Médecin traitant des survivantes au centre Médical Karibuni wa mama de SOFEOADI à Bunia
Mme Noëlla  ALIFWA : Coordinatrice du Centre Médical Karibuni wa mama
Mme Émérite TABISHA : Coordinatrice de l’ONG  Action des Femmes  pour les Droits et le Développement basée à FIZI au sud Kivu et bénéficiaire du Fond pour les femmes Congolaises.
Juge KANANE Alain : Président du tribunal de Grande Instance de ville et territoire de BENI au Nord Kivu.

Voici quelques images tirées de l’événement.

Madame Angelina Jolie visite le stand de SOFEPADI à Londres pendant le Sommet.

Madame Angelina Jolie a visité le stand de SOFEPADI à Londres pendant le Sommet et a serré la main à la présidente de SOFEPADI, Madame Julienne Lusenge.

 

Son excellence Madame Diane Corner, ambassadeur de la Grande-Bretagne en RDC, visite le stand de SOFEPADI au Sommet de Londres.

Son excellence Madame Diane Corner, ambassadeur de la Grande-Bretagne en RDC, visite le stand de SOFEPADI au Sommet de Londres.

Docteur Claudine Muviri partage son expérience de prise en charge médical des survivantes.

Monsieur Alain Kanane, Juge Président du Tribunal de Grande Instance de la Ville et Territoire de BENI, partage l’expérience de sa juridiction dans la procédure judiciaire des cas de violences sexuelles.

Son excellence Madame Geneviève Inagossi, ministre du Genre femme et famille, prend parole au panel de SOFEPADI.

Son excellence Madame Geneviève Inagossi, ministre du Genre femme et famille, prend parole au panel de SOFEPADI.

Allocution de Madame la Ministre du Genre au panel de SOFEPADI

Allocution de Madame la Ministre du Genre au panel de SOFEPADI

Allocution de Madame la Ministre au panel.

Allocution de Madame la Ministre au panel.

Allocution de Madame Leymah Gbowee, prix Nobel de la Paix 2011, du Libéria.

Allocution de Madame Leymah Gbowee, prix Nobel de la Paix 2011, du Libéria.

Madame Leymah soutient le combat contre les violences sexuelles mené de front par la SOFEPADI.

Madame Leymah soutient le combat contre les violences sexuelles mené de front par la SOFEPADI.

Une chanson par les survivantes de violences sexuelles et la Coordinatrice de SOFEPADI, lors du Sommet.

Une chanson des survivantes avec la Coordinatrice de SOFEPADI, Madame MAMBO ZAWADI.